Bienvenue sur la section natation de l'association USOL

Matthieu ROSSET et Laura MARINO

photo matthieu dans les nuages

Mon parcours

Je suis arrivé au plongeon en 1997 à l’âge de 7 ans au LPC (Lyon plongeon Club).

J’ai tout de suite aimé cette discipline qui était à l’époque complètement individuelle avant que le plongeon synchronisé arrive en 2000 aux Jeux Olympiques de Sydney.

J’ai eu quelques problèmes vers l’âge de 13 ans où j'ai dû partir de mon club et arrêter ma carrière. Puis je suis arrivé dans le club de l’USOL en 2005 où ils m’ont permis de retrouver mon niveau pour que je puisse rentrer au pôle de l’INSEP (Institut National du Sport de l’Expertise et de la Performance). Depuis j’ai poursuivi ma carrière en faisant les Jeux Olympiques de Londres en 2012, les J.O de Rio en 2016 et 10 médailles Européenne dont 5 en or.

Pendant ma carrière j’ai suivi des études de paysagiste et passé des brevets pour être entraineur.

Une nouvelle épreuve est arrivée au plongeon en 2010, le Team Event, qui a été officialisée en 2012 aux championnats d’Europe où je remporte le titre avec Audrey Labeau, puis officialisée en 2013 au Championnats du Monde. Laura Marino et moi- même, nous sommes associés dans cette aventure de l’épreuve mixte après notre stage de 2 mois en Australie. Nous avons fait beaucoup de 4 ème place aux Championnats d’Europe jusqu’à cette année 2017 où nous avons réussie stratégiquement à mettre les bons plongeons en liste grâce à notre entraineur commun Alexis Coquet (originaire de Grézieu-La-Varenne). En juin 2017 nous remportons le titre de Champion d’Europe puis, en Juillet de cette même année, nous arrivons sur la plus haute marche du podium aux Championnats du Monde.

Toute ma carrière j’ai rêvé de marquer l’histoire du plongeon français et aujourd’hui c’est fait grâce à cette cohésion entre Laura et moi.

Je prends maintenant une petite pause pour me consacrer à une autre passion, la vidéo et le cinéma, et je garde en tête un éventuel retour pour les J.O de Paris en 2024 avec mon ancien partenaire de  plongeon synchronisé Damien Cely.

Matthieu ROSSET

******************************************************************************************************

photo laura noir et blanc

Je suis Laura Marino, 24 ans, je pratique le plongeon en équipe de France depuis 2009. Ma spécialité, c’est le 10m : je suis vice-championne d’Europe (2015) en individuelle, Championne d’Europe et Championne du Monde (2017) avec Matthieu Rosset au Team Event. En parallèle j’ai suivi des études de kiné, en bénéficiant d’un étalement, et je suis diplômée depuis cette année.

J’ai pratiqué la gymnastique à Lyon jusqu’à 14 ans. Arrivée à cet âge, n’éprouvant plus aucun plaisir, j’ai arrêté mais je voulais continuer un sport acrobatique.

C’est par Estelle Escoffier, qui m’entrainait alors à la gym et qui entraînait également à l’USOL plongeon, que j’ai découvert mon nouveau sport. J’ai tout de suite adoré.

En 2009, j’intègre l’INSEP, et je fais une médaille de bronze au Championnats d’Europe Junior à la fin de cette première saison. Je ne m’arrête pas là d’ailleurs car je vais jusqu’à me hisser en finale des Championnats du Monde, Junior toujours.

C’est une de mes plus belles années : je ne savais pas vraiment de quoi j’étais capable, tout en étant très rigoureuse à l’entraînement, j’arrivais aux compétitions concentrée mais sans pression… En plus l’équipe à ce moment-là était incroyable. On s’amusait énormément tout en étant sérieux… Bref une de mes meilleures années de plongeon.

J’ai raté la sélection pour les Jeux olympiques de Londres de peu, mais en ayant fait le choix de faire une première année de médecine la saison d’avant, je savais que je réduisais mes chances.

En 2015, après un stage en Australie avec Matthieu Rosset et Chava Sobrino (à mes yeux l’un des meilleurs entraîneurs au monde), je glane mes premières médailles internationales Séniors et deviens Vice-Championne d’Europe. Je me qualifie également pour les Jeux Olympiques de Rio en me hissant à la 4ème place de la demi-finale aux Championnats du Monde de Kazan.

Cette médaille d’argent européenne historique me semble sur le coup bien amère : je menais toute la journée jusqu’au dernier plongeon et en plus la première place était qualificative pour les J.O. Tout s’est écroulé pour moi à ce moment-là, mais très rapidement j’ai pris du recul sur la situation et j’ai su savourer cette performance historique à sa juste valeur.

En 2016, je participe donc aux J.O de Rio. Je me fais éliminer dès la première manche, en terminant 19ème à 0,1 point de la 18ème. C’est très décevant par rapport à ce que j’ai pu prouver la saison d’avant, mais je suis à bout de force depuis déjà trop longtemps et en décalage complet avec mon entraîneur… Une alchimie qui ne fonctionne pas du tout.

En 2017, je fais le choix d’aller à Strasbourg pour pallier à cela. Je retrouve énormément de plaisir dans le plongeon grâce à Alexis Coquet, mon nouvel entraîneur, et avec notamment Alexis Jandard comme coéquipier. L’alchimie fonctionne bien mieux, pour Matthieu aussi, et c’est là que tous les trois réunis, on récolte les titres de Champions d’Europe et du Monde. De longues années de travail qui payent enfin avec « juste » une équipe qui a envie de travailler ensemble et de se dépasser ensemble.

Pour terminer cette présentation, je suis obligée de parler de ceux et de celui qui me construis(ent) : ma famille et mon compagnon, sans qui je n’aurais pas eu la force nécessaire pour aller si loin, et qui m’ont soutenu à travers tous les choix et sacrifices que j’ais pu faire, et qui ont toujours été là pour m’aider à me relever, peu importe la chute ou l’épreuve.

Laura Marino

photo matt et laura été 2017

Publiée le lundi 26 mars 2018


HAUT